Garder la ligne ? Les 7 astuces pour se réconcilier avec son corps

L’été approche et à chaque fois, c’est le même refrain : est-ce que je vais rentrer dans mes habits ? De quoi vais-je avoir l’air sur la plage en maillot de bain ?
Stop ! Voici les 7 conseils coach pour garder la ligne.
Ou comment se réconcilier avec soi et être bien dans son corps ?

Je n’ai jamais pu perdre du poids, pour la bonne et simple raison que je n’aime pas perdre ;-) 

Garder la ligne, et à fortiori perdre du poids, n’est pas une question de volonté et de maîtrise. C’est une question de libération émotionnelle et de connaissance de soi.

1- Garder la ligne ? Foutez-vous la paix !

Pour garder la ligne, faire la paix peut s'avérer être un choix judicieux. C’est arrêter de se maltraiter avec des régimes voués à l’échec. C’est ne plus se battre contre ses envies, ses désirs, ses émotions, car en étant sans cesse en guerre, on finit par craquer et par réagir de manière psychosomatique, en mangeant.

Faire la paix, c’est prendre conscience de soi, avec ses bons et mauvais côtés. C’est accepter la personne que l’on veut être. C’est ainsi que l’on régulera ses émotions, et évitera leur impact sur les aliments.

2- Etre conscient de son vide intérieur

Certains pensent que les personnes grossissent car elles sont trop gourmandes ou en manque de volonté. C’est oublier la faim émotionnelle.
L’idée, c’est qu’on essaie d’utiliser des éléments extérieurs pour combler ce vide intérieur. Oui nous nous sentons apaisées, consolées mais c’est complètement éphémère. Ce n’est en réalité qu’une illusion. Le vide intérieur est toujours là et il refera surface à d’autres reprises.

D’où vient ce vide intérieur ?

Cette sensation de vide intérieur est étroitement liée à un manque d’amour. Mais ce n’est pas un manque d’amour quelconque. Il s’agit d’un manque d’amour de soi.
En réalité, personne ne peut remplir ce vide intérieur à notre place. Le seul moyen durable est de développer l’amour de soi. C’est la SEULE et UNIQUE solution.

Cela passe par apprendre à s’apprécier, à s’aimer aussi bien physiquement que mentalement, à s’accepter tel qu’on est et peu importe ce qu’on fait. C’est aussi se respecter, respecter ses besoins et les besoins de son corps.
S’aimer, c’est se trouver beau ou belle, avec quelques kilos en trop, quelques kilos en moins, une cicatrice, quelques rides…..

Cela peut aussi être se nourrir de bonnes choses, d’aliments santé, non pas pour perdre du poids ou pour le regard des autres, mais parce qu’on «écoute ses besoins et non ces envies compulsives. »

garder la ligne

3- Eviter de manger devant la télévision, et retrouver de vraies sensations

Captivés par les images, on a tendance à engloutir de plus grandes quantités et plus rapidement. Concentrés par ce qui se passe à la tété, on apprécie moins le contenu de notre assiette ni la saveur des aliments…Cela a également tendance à perturber les sensations alimentaires, notamment les signaux de rassasiement, qui sont alors largement dépassés.
J’ai tendance à dire, confortablement installée autour d’un repas convivial, les 2 boules de glace nous rassasient rapidement tandis qu’avachi sur son canapé, le pot de glace passe plutôt facilement.

Réapprendre à savourer le goût des aliments : un exercice simple à faire

Prenez un aliment (sucré de préférence). Fermez les yeux et touchez le d’abord avec les mains, découvrez sa texture, sa forme… Ensuite, glissez-le doucement dans votre bouche, sans le mâcher. Ressentez sa saveur sur votre langue, la texture sur le palais et les dents. Mâchez-le doucement en restant les yeux fermés. À répéter plusieurs fois, même tous les jours avant le repas, pour se remémorer « les vraies sensations » du plaisir du goût et des repas. Cela vaut aussi pour les odeurs.

4- Arrêtez les régimes « tout faits »

Maigrir est difficile, mais à la portée de beaucoup d’entre nous. Maigrir sans regrossir, c’est une autre paire de manches ! En réalité, 75 % des personnes qui désirent perdre du poids y réussissent dans les premiers mois, mais 80 à 95 % auront tout repris, voire plus, quelques années plus tard.

« La folie c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent » Albert Einstein

Faire un régime, c’est modifier son physique et son mental de fond en comble. Une tâche qui est bien souvent sous-estimée. Nous sommes loin des promesses alléchantes des régimes « miracles ».
Alors si votre poids vous pèse, et que vous avez une vraie motivation à en perdre, faites-vous accompagner par de vrais professionnels, comme les diététiciens ou diététiciennes. L’idéal est de combiner diététique et coaching. Une solution infaillible !

5- Identifier la faim émotionnelle pour garder la ligne

Souvent, nous faisons appel à la nourriture pour tenter de régler des difficultés psychologiques auxquelles nous ne savons pas faire face.
Cesser de répondre à ses envies de manger, c’est donc se retrouver sans défense face à des pensées et émotions déplaisantes ; ou bien être confrontés à des problèmes relationnels et affectifs qu’on est incapable de gérer.
C’est pourquoi, pour maigrir, on se met dans un état mental : on fait abstraction de ses sensations physiques de faim et de rassasiement, ainsi que de l’appétence exacerbée pour les aliments les plus caloriques – les meilleurs au goût quand on a faim.

Le yaourt 0% MG meilleur que l'original ?

Pour y parvenir, on encadre son alimentation de règles strictes, on se raconte des histoires à la limite du délire : les yaourts à 0 % de matière grasse seraient plus savoureux que les vrais, on ne connaîtrait rien de meilleur que les endives à l’eau, etc.
On se doit aussi d’oublier tout ce qui pourrait nous faire perdre le contrôle – angoisses, chagrins, soucis, etc. – pour ne plus penser qu’à une chose : maigrir. Cette mobilisation générale autour d’une seule idée visant à occuper tout notre espace mental.

Et en pratique alors ?

En pratique, cet hyper contrôle alimentaire et mental est souvent débordé : il suffit de se laisser tenter par une petite quantité d’aliment interdit pour sombrer corps et âme dans la perte de contrôle et manger sans frein. Puis viennent la culpabilité et le rétablissement de l’hyper contrôle : la chair est faible, on a fauté. Pour expier, serrons-nous la vis encore un peu plus ! Et la c’est l’engrenage !! Une histoire sans faim ;-)
Prenons le temps de comprendre nos émotions, colère, tristesse, peur. Ce sont de vrais messagers. Pourquoi les étouffer sous une couche de Nutella ?

Comment garder la ligne

6- Adopter le body positive

Gros genoux, fesses plates, doigts de travers… Et si on essayait de s’accepter comme on est ?
C’est l’initiative qu’ont lancé en 1996 Connie Sobczak et Elisabeth Scott avec le body positive qui a pour but de pousser les gens, et plus particulièrement les femmes, à adopter une attitude d’indulgence et d’affirmation vis-à-vis de leurs corps. Ce mouvement se concentre sur la construction d’une estime personnelle grâce à l’amélioration de l’image de soi et cible tous les corps, de toutes formes et de toutes tailles. L’objectif principal est de construire une société qui s’occupe de changer le monde et non pas les apparences physiques.

7- S’habiller selon sa taille et sa morphologie

Ma chérie, ma chérie quand on est en O on évite : les tissus brillants, moulants ou plissés, les imprimés à gros motifs et les rayures ;-)
Sur quels critères peut-on définir une morphologie ? La taille et la corpulence. Cela signifie que votre corps est votre point de départ. Votre premier but va être d’accorder vos choix avec votre morphologie, de respecter une cohérence. L’enjeu est de tirer avantage des tailles, coupes, matières et couleurs de vos nouveaux vêtements pour mettre en valeur votre silhouette, faire du tri dans votre garde robe, gagner de la place, harmoniser l’ensemble de son corps, et d’être dans le fun !

A retenir

  • Cessez de vous juger, développer la bienveillance vis-à-vis de vous
  • Devenez la meilleure version de vous-même
  • Faites la paix avec votre balance (c’est un indicateur parmi d’autres)
  • Pratiquez une activité sportive ou vous vous éclatez pour garder la ligne
  • Apprenez à respirer (renouer avec son corps passe aussi par la respiration)
  • Arrêtez-vous de vous saboter, vous êtes exceptionnelle !

Les bénéfices

  • Vous gagnez en confiance
  • Vous vibrez le positif
  • Prendre soin de vous et garder la ligne devient naturel
  • Vous sortez de l’enfer du yoyo

Et si vous pouviez retrouver la ligne ?

Si vous aussi, vous éprouvez des difficultés à garder la ligne l'issue du test, et que vous vous sentez démunis à gérer cette situation, c’est peut être le moment pour vous de vous faire accompagner pour avancer rapidement et efficacement.

Bonne nouvelle ! Nous vous offrons une évaluation gratuite de votre situation au cours d’un entretien de 15 minutes par téléphone avec un coach de vie.

A quoi vous attendre durant cet entretien gratuit de 15 minutes :

1- Une évaluation précise de votre situation par un coach spécialiste

2- Vérifier si notre méthode de coaching est adaptée à votre situation

3- Vous repartez avec une proposition concrète (nombre de séances, tarif)

Alors, prenez un raccourci dans votre vie, et planifiez votre rendez-vous au jour et à l’heure qui vous conviennent le mieux.

Je veux mon évaluation gratuite