Blog

Comment gérer les conflits avec son ado ?

La relation entre parents et adolescents est souvent compliquée et conflictuelle. Tiraillés entre dépendance et indépendance, les ados en crise sont bloqués face à des parents qui ne les comprennent pas toujours et imposent leur autorité. Qui a tort ? Qui a raison ? Laissons là les questions d’égo et partons sur la route du questionnement et de la réconciliation. Comment gérer les conflits avec son ado ? Comment rester calme durant un conflit pour mieux vivre avec son ado ?

Soutien, confiance, responsabilité et communication sont quelques recettes indispensables pour guider, valoriser et construire un ado autonome aux comportements respectueux. Finie la gestion des conflits avec votre ado. Place à la communication et aux solutions...

Souvent, lorsque je travaille avec les adolescents, je me rends vite compte que l’accompagnement des parents est aussi nécessaire pour des relations apaisées. Il est parfois dur de faire entendre que l’ado est en partie victime plutôt que 100% fautif.

Nos jeunes, tous âges confondus, sont juste le reflet de leur contexte parental et familial (je reviendrai sur ce point). Sauf cas particuliers bien sûr, je me retrouve bien fréquemment à guider des parents en manque de repères et souvent noyés dans une vie moderne pleine de priorités matérielles.

Voici donc une méthode en 4 points pour éviter ou mieux gérer les conflits avec son ado de 13 à 19 ans (garçon ou fille).

1- Savoir se remettre en question pour mieux gérer les conflits avec son ado

Ils sont adolescents. Nous sommes parents. Et nous avons une histoire qui a forgé nos points de vue, nos jugements, nos croyances et nos comportements. Nous sommes et faisons ce que nous croyons être justes au travers de nos filtres construits au fil des ans et de la conjoncture présente.

Comme personne ne nous a appris à être parents et à gérer les conflits avec son ado, nous faisons au mieux en tâtonnant et en nous appuyant sur notre propre éducation. Celle-ci grandement influencée par celle de nos grands-parents eux-mêmes construits selon leurs conditions de vie de l’époque. Cette gigantesque quantité de données va servir de modèle à nos enfants. Deux parents, quatre grands-parents et des modes d’éducation et environnements parfois très différents.

Conscient de cela, il est donc intéressant de s’interroger sur la position de notre ado face à tous ces formatages du passé. Bien sûr, je pars du principe que les bases (respect et honnêteté) sont acquises. Et que les causes ou les sources des conflits se situent ailleurs.

L’époque est différente, les jeux sont différents, les connaissances et la technologie sont transformées, mais les parents le sont-ils également ? Se mettre à la place de mon ado est difficile parce que nous y ajoutons nos jugements.

Si j’étais vraiment à sa place… Lorsque j’étais à cette place, moi-même adolescent, que j’ai vécu la même punition ou incompréhension, j’ai pensé quoi à cette minute précise ? Se souvenir de nos réactions et ressentis vécus face à nos propres parents constitue un outil fort utile et puissant pour mieux comprendre et mieux gérer les conflits avec les ados.

Comment avez-vous géré votre propre crise d’adolescence ? Quelles étaient vos relations avec vos parents ? Étaient-elles conflictuelles ?

Comprendre, se remettre en cause… Ai-je raison ? Ai-je tort ? Repérer et surtout accepter les différences de personnalité permet d’adoucir les conflits et de mieux se découvrir. Il ne s’agit pas de relâcher toute forme d’autorité mais de mieux comprendre les enjeux de nos ados pour mieux adapter notre discours. Derrière la discorde et le conflit se cachent bien souvent des valeurs qui veulent s’exprimer. Comment distinguer ces valeurs ? En portant toute notre attention sur ce qui est bon pour eux selon leur point de vue. Rester calme, leur demander leur opinion, de l’expliquer et vous serez étonné parfois d’entendre un raisonnement très fondé que vous n’aviez pas repéré.

La crise d’adolescence est une période de bouleversements et de gestion de conflits pour les ados et les parents. Ils veulent l’indépendance tout en gardant papa-maman et nous les poussons à devenir adultes mais les voyons encore petits et fragiles. Nous croyons travailler à une éducation parfaite mais sommes-nous toujours présents ? Deux parents qui travaillent avec parfois des activités « solo » pour décompresser, un ado dans sa bulle… Les modes de vie sont transformés alors si l’on veut que ça change, il faut changer quelque chose.

« Lorsque tu n’es pas en mesure de changer une situation, la vie t’invite à te changer »
Hilda Baroum.

Se changer soi-même peut devenir un sous objectif pour parvenir à trouver l’équilibre dans les relations entre parents et adolescents. J’accompagne souvent les parents à travailler leur changement. Les bénéfices sont grands et influent sur leur vie de manière générale. Eviter et gérer les conflits avec son ado, telle est la priorité.

On apprend à appréhender et mieux gérer les crises, et à se faire obéir sans crier. Les discordes, disputes, et autres conflits deviennent alors des occasions de nous épanouir, d’apprendre à répondre positivement et de focaliser sur les étapes à venir plutôt que de stagner dans le constat.

Gérer les conflits avec son ado

2- L’autorité parentale : l’équilibre à trouver pour gérer les conflits avec son ado

On a vu que l’histoire de chacun et de sa famille a un impact très important sur la perception qu’aura notre ado. Si les parents ne sont pas toujours en phase entre eux, les jeunes seront en manque de repères. L’important est donc de bien suivre la même ligne et de ne jamais être en désaccord en présence de votre enfant.
Cette règle étant la plupart du temps évoquée et plutôt respectée, il y a souvent de grosses différences de discours montrant de gros manques quant à son application.

Comment imposer son autorité et réussir à fixer des limites à votre ado si les discours se contredisent ? Si chacun de son côté impose des directives contradictoires, le résultat aboutira forcément à une impasse et surement à un conflit entre les parents.

Là encore il existe une méthode simple et efficace pour mieux gérer les conflits avec son ado et le comprendre. Elle consiste à laisser le premier exposer sa position puis, en douceur, dans le calme, l’autre parent va apporter son concours en supplément plutôt qu’en opposition tout en validant la version du conjoint. Ceci enrichira la leçon tout en créant un sentiment d’harmonie

« Ta mère dit que tu dois travailler tout le week-end, tu vas le faire parce que tu as pris du retard et c’est normal. Par contre ton travail sera plus efficace en faisant une pause de 20 mns toutes les heures ; crois-en ton père ».

En cas d’avis opposés entre les parents, il est intéressant de questionner le jeune pour mieux comprendre son ressenti et expliquer les raisons de ces points de vue en exposant aussi les bénéfices à venir pour chacun des deux avis. Votre ado se sentira peut-être plus à l’aise et mieux considéré et un compromis pourra être envisagé.

Montrer l’exemple du juste milieu n’est pas un manque d'autorité. Cela permet de diriger ses enfants sans passer pour un « tyran ». Tout est une question d’équilibre ; comprendre et s’adapter au sein du couple permet à chacun de s’épanouir au mieux… Et votre relation avec votre ado s’en trouvera enrichie, exemptée de conflits. C’est également ainsi que fonctionne la nature.

3- Aider mon ado à trouver sa voie pour des relations parents ados apaisées

Incertitude face aux parents, à leurs choix d’orientation ou à la vie en général, notre ado, durant sa crise, quitte l’ère de la découverte pour passer à celle du jugement et du doute. D'où les conflits et les disputes avec lui. Sans expérience, il cherche sa voie. Malheureusement, que ce soit à l’école ou à la maison, le focus est mis sur ce que veulent les adultes pour son « bien » sans toujours s’interroger si ce « bien » était différent de celui qui est choisi pour lui.

Il n’est pas rare de voir des adultes trouver leur voie à 40 ou 50 ans. Les époques et les métiers changent, et nul ne peut prédire l’avenir. Alors on enseigne les métiers qui existent et on choisit pour eux ce qui à nos yeux semble le mieux. Il n’y a rien de condamnable ici. Pourtant en y regardant de très près, il y a moyen de découvrir des pépites cachées. Le jeu est de trouver ce qui leur plait.

Le travail du coach va être utile pour chercher avec votre ado (garçon ou fille), ce qu’il l’anime vraiment. Les adolescents se sentent perdus face à leur avenir et pas toujours en mesure de regarder ailleurs que les balises et les chemins qui leur sont offerts. Un travail sur les émotions va permettre d’aller plus en profondeur et de déceler des pistes liées à leurs valeurs très personnelles.

En les questionnant sur leurs choix, ce qu’ils aiment et sur le pourquoi ils aiment, on obtient des réponses surprenantes. L’idée ici est de rester dans le questionnement. Si notre ado aime le surf, que recherche-t-il ? L’adrénaline ? Le show ? Le contact avec la nature ? Ou simplement un sentiment de liberté ? C’est à nous, parents, de chercher où notre ado veut aller. Et c’est là où il se sent bien. Alors quel est ce bien ? La reconnaissance ? La compétition ? La foule ou le calme ? L’amour peut être ? Quelle forme d’amour alors ?

Pourquoi un enfant aime-t-il son Super-Héros ? Pour sa force ? Son costume ? Son humour ? Parce qu’il vole ou pour sa valeur de justice ? Parce que c’est un sauveur ?

Quel jeu de piste ! Nous nous dirigeons tous vers cette même quête du bonheur et ça commence vraiment à cet âge. Cette méthode pour bien gérer les conflits avec son ado va permettre d’en apprendre plus sur soi-même. Et d’ouvrir de nouveaux horizons aux adolescents, et de mieux vivre avec eux. Leurs grandes lignes sont déjà tracées et seront valables toute la vie. Les chercher pour les développer leur permettra de donner plus de force, de sens et surtout des objectifs conformes à ce pourquoi ils sont faits, et ce qu’ils ont envie de vivre.

Le mot « POURQUOI » est sans doute celui que l’on pourrait écrire sur tous nos murs car il contient les réponses. Les nôtres, parents, et celles de nos ados.

Gérer les conflits avec son ado

4- Rendre votre ado autonome et mieux gérer les conflits

Je disais précédemment que nos jeunes sont juste le reflet de leur contexte parental et familial. En effet ils reproduisent les comportements, se calent sur les modes de pensée des parents. Jusque-là tout va bien ; mais lorsque leur personnalité se développe, il s’avère la plupart du temps que celle-ci n’est plus en adéquation générant donc du conflit.

Eh oui chacun est différent et unique. Parfois aussi différent que vous et votre voisin. Comment un expert-comptable ou un militaire peut-il se positionner face à un ado artiste à tendance rebelle ? Comment un parent élevé dans un contexte d’autorité excessive peut-il réagir face à une ado aux valeurs diamétralement opposées ? L’humain est complexe me direz-vous… Pas tant. Il est juste différent et il faut l’accepter.

La méthode pour rendre votre ado autonome et responsable est assez simple. Etre à son écoute, chercher à comprendre, non pas le « pourquoi » mais plutôt le « comment » aider à mettre en lumière les valeurs et les talents que nos jeunes veulent développer, toujours dans l'idée de gérer les conflits avec son ado.

Si les bases sont saines (honnêteté, respect de soi et des autres), pourquoi ne pas chercher à découvrir ce qui anime nos ados ? Même si cela va à l’encontre de nos opinions. Partager, s’intéresser et découvrir aidera notre jeune à reprendre confiance. Il ou elle se sentira exister et pourra percevoir du soutien créant ainsi un terrain fertile. Il sera alors temps de prendre le rôle de guide en posant des questions mettant sur la voie, évoquant risques et avantages plutôt que d’imposer notre choix par rapport à nos points de vue et nos convictions.

C’est un travail sur vous. Un adolescent, garçon ou fille, ne peut devenir ce que vous voulez qu’il devienne. Bien des parents sont allés au clash en imposant un métier ou un comportement à leurs enfants. On observe d’ailleurs aujourd’hui un nombre immense de personnes qui, arrivées à mi-chemin de leur carrière, changent de cap pour une nouvelle vie professionnelle. Chercher ce que veut votre ado le guidera vers la voie qui est le sienne. Puis progressivement, vous pourrez le laisser prendre des initiatives, le laisser chuter pour lui apprendre à se relever, bref lâcher prise et lui offrir la liberté dont il ou elle a besoin pour s’exprimer pleinement. Le tout dans le calme, pour une bonne gestion des conflits.

« La chute n’est pas un échec. L’échec, c’est de rester là où l’on est tombé »
Socrate.

L’échec n’existe pas. C’est un résultat. S’il ne convient pas, l’on fait différemment pour en obtenir un autre. Accompagner, donner de l’autonomie permet de construire des relations dans la confiance. Laisser ou inciter son ado à être avec ses amis, le laisser gérer de l’argent de poche tout en gardant un cap « gagnant-gagnant » apportera progressivement des résultats de plus en plus prometteurs. Peu à peu, les conflits disparaîtront au profit de relations apaisées entre vous et votre adolescent.

Conclusion sur la méthode pour gérer les conflits avec votre ado 

Imaginons que l’on nous propose demain de piloter un engin volant ou de participer à une course hippique. Que dirions-nous ? Même si nous savons maîtriser notre équilibre ou évaluer des risques, nous demanderions à apprendre, nous nous ferions aider.

Tout ce que nous avons évoqué ici relève du mode de fonctionnement des choses et de chacun. Apprendre, chercher, comprendre et se comprendre permet de tout mettre en œuvre pour éviter et gérer les conflits avec votre ado pour l’épanouissement de chacun dans un respect mutuel (parents et ados).

Alors finalement, un ado, comment ça marche ? Posons-nous les bonnes questions aux bons moments et cherchons ce qui, en nous, peut être ajusté et modifié pour un bon équilibre. Et s’il est un peu tard et que la situation est déjà compliquée, que les conflits éclatent régulièrement, se faire aider est surement la meilleure manière d’avancer dans la bonne direction pour le bonheur de nos jeunes et le nôtre.

Une ou deux séances de coaching peuvent suffire à identifier les points à changer et tout se transforme avec un peu de pratique et d’engagement. Vient alors le moment de la fin des conflits avec votre ado, le temps des réconciliations, du partage et de la sérénité.

Vous aussi, vous vivez des difficultés avec votre ado et vous ne savez pas vers qui vous tourner ? Et si vous preniez l'avis d'un coach pour faire le point sur votre situation personnelle ?

Profitez de notre offre découverte de 15 minutes avec un coach de vie, rien que pour vous. Et découvrez notre méthode pour gérer les conflits avec votre ado et mieux vivre avec ;-)

je réserve mon entretien gratuit