Comment se remettre d’une rupture amoureuse ?

Vivre une rupture amoureuse, c’est une souffrance que l’on peut vivre à tout âge, à plusieurs moments de notre vie. On n’y est jamais assez préparé et la chute fait toujours mal. Désillusion, remise en question, colère, remord, notre questionnement intérieur est grand, à l’image de la tempête émotionnelle qui nous envahit. Une fois la crise passée, le couple séparé, on se retrouve alors seul. Aujourd’hui, je vais tenter de vous apporter de la distance, de l’apaisement, des pistes de réflexions. Peut-être mêmes des réponses à vos nombreuses questions, dont la principale est : comment se remettre d’une rupture amoureuse ? Voici quelques clés concrètes et efficaces pour traverser cette expérience de vie et en ressortir grandi.

Les 7 règles d'or pour surmonter une rupture amoureuse

1- Arrêter le « pourquoi »

Evidemment, une des premières interrogations qui arrive est le « Pourquoi », surtout si vous êtes la personne qui a été quittée. Elle est importante cette question, elle permet une première introspection nécessaire, mais elle ne doit pas durer. Tout simplement parce que vous n’aurez pas forcément toutes les réponses que vous attendez.

Les raisons qui poussent une personne à décider d’arrêter une relation sont parfois claires. Et c’est tant mieux pour tout le monde. Mais il y a aussi des situations où les raisons nous dépassent. Elles sont bien plus complexes et se situent dans l’inconscient de la personne qui a pris la décision de partir.

Mon avis de coach :

Lorsque je reçois lors d’une séance de coaching une personne qui souffre d’avoir été quittée après une relation amoureuse, on se penche un peu sur le « pourquoi », et on avance ensuite rapidement sur le « comment se remettre de ma rupture ».

Chercher des réponses que l’on aura jamais fait souffrir, ruminer et n’aide pas à avancer. Vous-même, pourriez-vous expliquer de manière tout à fait raisonnée et conscientisée les choix que vous avez pu faire dans votre vie ? Chercher les raisons de l’autre, c’est chercher à se mettre à sa place, imaginer à sa place, et cela ne va pas vous aider à dépasser le rôle de celui qui « subit » la rupture amoureuse.

A l’inverse, recentrez-vous sur vous, sur vos ressentis, vos émotions et n’hésitez pas à les exprimer auprès d’un proche de confiance. Dans le cas où vous êtes la personne qui a décidé de mettre fin à la relation amoureuse, il peut être davantage intéressant de se pencher sur le « pourquoi je suis partie », cela pourra vous aider à mieux connaitre vos besoins et vos désirs pour la suite.

Qu’est ce qui ne vous satisfaisait plus ? Quels besoins aviez-vous que vous n’avez pas pu satisfaire dans cette relation amoureuse ? Quelle valeur présente en vous n’a pas été respectée, partagée ? Quel schéma psychologique a pu se jouer, et que vous ne souhaitez plus répéter à l’avenir ? Cette relation passée pourra vous donner des clés pour mieux choisir votre prochaine relation, répondant davantage à vos désirs.

2- Faire le deuil de cette relation amoureuse

Une séparation amoureuse peut être vécue réellement comme la mort d’un proche. On passe alors par les 5 fameuses étapes de deuil élaborées par la psychiatre Elisabet Kubler-Ross dans les années 60 : le déni, la colère, la négociation, la dépression et l’acceptation.

Au début, le choc est tel que l’on ne veut, que l’on ne peut pas y croire. Puis la colère arrive, immense, colère d’être abandonnée, trahie, rejetée. Par la négociation, on va chercher un compromis, on marchande. On tente de trouver des solutions, de faire changer la décision de l’autre.

Quand on se rend compte que c’est un point de non-retour, on plonge alors dans un état dépressif où l’avenir est flou et incertain, une grande tristesse nous envahit.

Et puis, le bout du tunnel arrive, et enfin on accepte cette rupture. On accepte de lâcher prise, et alors seulement on peut tourner la page de cette relation amoureuse et ouvrir un nouveau chapitre. Et vous, à quelle étape du deuil de votre relation amoureuse êtes-vous ?

A retenir :

Il n’y a pas une durée déterminée à cette période de deuil amoureux. Cette période change d’une personne à une autre, d’une relation à une autre. Le tout est de se libérer de toute culpabilité : on peut tourner la page en à peine quelques jours, et on peut avoir besoin de beaucoup plus de temps.

Mon avis de coach :

Ne restez pas trop longtemps seule coincée à une des cinq étapes de votre deuil amoureux. Si vous vous sentez bloquée, faites rapidement appel à un coach pour avancer sur votre chemin et tourner la page.

Et rappelez-vous bien, vous faites le deuil d’UNE relation amoureuse, pas de toute. Même si c’est compliqué de l’entendre quand on est encore sous le choc d’une rupture, il vous reste toute votre vie pour faire de magnifiques rencontres, et construire une belle histoire d’amour épanouissante.

3- Ne pas se laisser tenter par la vengeance nocive…

Etre celui qui est quitté, cela peut être vécu comme une trahison, une humiliation. De ces ressentiments vient parfois une envie de vengeance. Faire souffrir l’autre autant qu’il m’a fait souffrir. Les désirs les plus nocifs peuvent alors nous envahir, avec des plans aussi absurdes que vouloir faire courir des rumeurs mensongères sur son ex, le harceler, l’insulter….

Toutes ces vengeances pourront peut être vous faire du bien sur le moment, mais très rapidement ce sera l’effet inverse. Nourrir des motivations basées sur un esprit de vengeance, pour but de faire mal, n’a jamais fait de bien à personne. Bien au contraire. Vous risquez de voir baisser votre propre estime de vous-même, car ces actions ne seront pas en cohérence avec vos valeurs intrinsèques.

Exigez de vous un comportement plus noble, dont vous pourrez être fière à l’avenir. Malgré la souffrance post-rupture, vous pourrez par la suite ressortir grandie de cette rupture sentimentale.

rupture amoureuse

4- … Mais plutôt par la vengeance positive !

Au lieu de vous tourner vers votre ex avec des ressentis négatifs, je vous propose de vous recentrer sur vous avec des ressentis positifs. Comment ? En utilisant de manière utile la colère qui vous anime. La colère n’est pas à refouler, mais à écouter.

La colère, à l’inverse de la tristesse, a la puissance de l’énergie. Bien orientée, cette énergie peut vous être bienfaisante. Appuyez-vous dessus pour vous donner le coup d’élan nécessaire à vous lancer dans un nouveau projet. Et si vous profitiez de cette rupture, pour prendre votre « revanche sur vous-même » ?

Si vous êtes en colère d’avoir été quittée, qu’est ce que vous avez envie de vous prouver à vous-même ? Que vous êtes une super personne ? Que vous valez le coup ? Ou encore que vous avez tout un tas de rêves en vous que vous désirez concrétiser un jour ? Et si vous en choisissiez un, quel serait-il ? Prouvez-vous à vous-même que vous avez la force intérieure pour vous reconstruire et construire à nouveau !

L’outil de la coach

Qui dit séparation amoureuse, dit bien souvent perte de confiance en soi. Réagissez dès aujourd’hui avec cet exercice coach, tout simple et bigrement efficace :

Prenez une feuille blanche, et faites une liste de 15 qualités présente en vous (exemple : généreux, volontaire, altruiste, organisé, bosseur, courageux, optimiste, tendre, etc),

Choisissez trois talents les plus présents en vous. Ecrivez ces trois talents partout, sur des post-it que vous collez sur votre table de chevet, sur votre frigo, sur votre écran de téléphone, d’ordinateur…

Exemple : « Moi, Lucie, je suis une personne qui est courageuse, humble et sensible ».

La deuxième étape consiste à tenir un petit carnet de bord quotidien, et noter chaque jour une mini action, un petit comportement que vous avez eu en utilisant un de vos talents, dans la journée.

Exemple : Aujourd’hui, j’ai regardé le ciel et je l’ai trouvé magnifique, j’ai fait preuve de sensibilité et d’émerveillement.

A quoi cet exercice quotidien va servir ? A vous permettre de sortir de vos ruminations négatives liées à votre rupture amoureuse, à vous recentrer sur vous, vos talents et ce dont vous êtes capable de faire et d’être chaque jour. Bref, booster à nouveau votre confiance en vous.

5- Bien s’entourer pour mieux vivre la séparation amoureuse

Après une rupture amoureuse, on se retrouve seule. On avait l’habitude d’être à deux, de tout partager et nous voilà face à nous même. La tentation est grande de se cacher sous la couette pour pleurer, mais des pleurs sans témoin n’apaisent pas.

Vous avez le droit d'avoir de la peine, elle est légitime et demande à être écoutée, entendue. J’entends souvent en séance mes coachés me confier qu’ils ne veulent pas « embêter les autres avec leur souffrance ».

Rassurez-vous, vous n’embêtez personne, et particulièrement si vous vous confier à des personnes qui vous aiment. Ne restez pas seule avec votre chagrin, sortez de chez vous et confiez-vous auprès d’une bonne amie, d’un frère, un collègue, une mère.

On a tous un jour où l’autre quitté ou été quitté, confronter votre histoire va vous soulager et vous trouverez surement un écho dans une oreille attentive et bienveillante. Cela va vous permettre doucement mais sûrement de vous remettre d’une rupture amoureuse

6- Poser un regard réaliste sur la relation amoureuse passée

Lorsque l’on se retrouve quittée, on a parfois encore des sentiments amoureux pour l’autre. Particulièrement si la rupture amoureuse a été brusque. On se concentre alors essentiellement sur les bons moments partagés, et la page a du mal à être tournée.

Mais si vous essayez d’être parfaitement honnête, cette relation vous comblait-elle entièrement ? N’y avait-il pas des points négatifs qui ne vous satisfaisaient pas ?

Ce que je vous propose est de poser un regard adulte et réaliste sur votre relation passée, de prendre conscience des « pour » et des « contre ». Ce recul va aussi vous permettre de prendre votre responsabilité dans cette relation et cette rupture amoureuse.

Etre responsable, ne veut pas dire coupable. Prendre conscience de sa responsabilité c’est se réapproprier son rôle d’adulte dans la relation. Je vous invite à vous questionner vous-même sur vos comportements et le rôle que vous jouiez au sein de ce couple.

Vous pouvez vous poser ces questions : Suis-je ok avec tous les comportements que j’ai incarnés, avec les paroles que j’ai dites, ai-je toujours été en cohérence avec mes valeurs ? … Se réapproprier son rôle en tant qu’acteur de la relation va vous permettre de sortir du rôle de victime, de vous débarrasser du rôle de la personne qui a été quittée, et enfin vous remettre d’une rupture amoureuse.

7- Faire de cette rupture amoureuse un apprentissage de vie

La règle d’or ultime pour surmonter une rupture amoureuse est d’utiliser cette expérience de vie forte pour mieux se connaitre, mieux comprendre comment vous fonctionnez.

Comment vivez-vous cette rupture amoureuse, comment réagissez-vous à cet événement de vie, quelles sont les qualités humaines dont vous faites preuve pour la traverser ? Quelles sont les ressources intérieures que vous savez utiliser pour trouver des solutions, des pistes de progression ? Quelles forces se sont déployées en vous pour vivre et dépasser cette expérience de vie, et en tirer un apprentissage pour vous-même ?

Rupture amoureuse : envie d'aller mieux et d'en parler avec moi ?

Si vous aussi, vous avez l'impression que vous ne parvenez pas à surmonter votre séparation amoureuse, et que vous vous sentez démunie à gérer cette situation, je vous propose d'en parler ensemble par téléphone.

C’est peut être le moment pour vous de vous faire accompagner pour avancer rapidement et efficacement. Alors, profitez d'un moment d'échanges avec moi, 15 minutes environ, et parlons de votre situation en toute bienveillance.

C'est gratuit (places limitées) Alors, planifiez votre rendez-vous au jour et à l’heure qui vous conviennent le mieux. (réservé à la France)

Je souhaite échanger avec vous