Communication dans le couple : 7 clés pour améliorer votre vie amoureuse

Vous souffrez de problèmes de communication dans le couple ? Dialogue bloqué, disputes incessantes, incompréhensions mutuelles… Vous souhaitez renouer le dialogue, apprendre à mieux communiquer dans votre couple ? Retrouvez les 7 clefs indispensables pour rétablir une bonne communication dans le couple.

Aux débuts d’une vie de couple, l’amour fusionnel est souvent au rendez-vous et permet d’installer rapidement une symbiose parfaite entre les deux amoureux. Un échange de regards langoureux, un sourire complice : il suffit d’un diner en tête à tête pour se connecter l’un à l’autre et échanger en profondeur. Lors des premières incompréhensions, des premiers conflits les paroles s’emballent, les émotions fortes s’expriment. Cela permet de rapidement éclaircir la situation conflictuelle et trouver une solution ensemble.

Bref, lors des débuts d’une relation amoureuse, la communication dans le couple est naturelle et spontanée. Et puis le temps passe et l’Amour se confronte inexorablement au quotidien. Les courses au supermarché, le ménage, l’éducation des enfants, le travail… une certaine fatigue s’installe alors et complexifie nos échanges. On s’irrite plus facilement, les reproches fusent et les excuses tardent à venir. Rapidement, de petites habitudes négatives s’installent dans la relation et éloignent les deux amants.

Comment prendre conscience des toxicités qui empoisonnent votre relation amoureuse ? Comment rétablir une bonne communication dans votre couple ? Si vous êtes prêt(e) à faire évoluer la communication entre vous et votre bienaimé(e), je vous partage dans cet article les 7 clés indispensables à une bonne communication de couple, avec des outils coaching pratiques à tester au plus vite !

1ère clé pour améliorer la communication dans le couple : faire preuve d’empathie

Réussir à bien communiquer, c’est arriver à échanger sereinement à deux ses pensées et ses émotions avec respect, écoute et bienveillance. Pour installer une bonne communication dans son couple, il faut d’abord s’assurer de son désir de comprendre l’autre.

Si vous n’êtes pas prêt à faire l’effort de vous mettre à la place de votre moitié pour mieux comprendre son point de vue, cela veut sûrement dire qu’il est préférable pour vous de faire en amont un travail sur vous avec un coach.

Il est peut être temps pour vous de questionner vos croyances ancrées et votre possible peur d’être remis en question. Qu’est ce que cela vous permet et vous empêche de vivre ? Cela sera une première étape avant de construire une bonne communication au sein de votre couple.

Car communiquer, implique d’accepter de s’ouvrir à la différence de l’autre. On ne s’exprime pas tous de la même manière, certains ont plus de facilité que d’autres. On ne conçoit pas ce qui nous entoure de la même façon : des biais cognitifs nous donnent à percevoir le monde de fenêtres différentes. En effet ces derniers influencent notre conception de la vérité : certains biais nous donne à voir seulement ce qui est négatif, d’autre nous font tout généraliser, d’autre encore nous focalisent sur un détail.

Il est donc important pour bien communiquer dans son couple de concevoir que l’autre n’ait pas la même vision de ce qui est vrai ou ce qui ne l’est pas. Faire preuve d’empathie est une clé essentielle au sein d’une bonne communication de couple.

Faire l’effort de se mettre à la place de l’autre, tenter d’imaginer ce qu’il peut ressentir permet d’échanger avec respect. Désirer comprendre l’autre c’est se donner toutes les chances de mieux communiquer avec lui.

Prenons un exemple : 

Imaginons que votre cher(e) et tendre ait un comportement qui vous insupporte : impossible pour lui/elle de s’imposer face à ses parents. A chaque fois que ce comportement se répète, vous n’arrivez pas à vous empêcher de réagir fortement en lui faisant quelques reproches et la situation finit en conflit, incompréhension, colère.

L’autre perçoit votre réaction comme une agression, alors il adopte une posture défensive : il fuit, il se bloque ou il est dans l’attaque.
La communication est rompue. Et pour pouvoir avancer dans sa communication de couple, il est important que chacun s’exprime sur ses ressentis par rapport à la situation qui pose problème.

Partir du fait que personne n’a raison, personne n’a tord : chacun réagit comme il peut, avec ce qu’il est. Très souvent, on est autocentré sur son mal-être, sa souffrance. La réaction de l’autre nous apparait alors incompréhensible et source de conflit.

Et si nous essayions de faire preuve d’empathie, que se passerait-il ? Si nous faisions l’effort de nous glisser dans la tête de cet « autre », de se mettre à sa place : qu’est ce que cela permettrait ?
La qualité d’empathie permet non seulement d’entendre ses propres besoins (empathie envers soi), mais aussi de prendre en compte ceux des autres.

Il n’y a alors plus de « vainqueurs » ou de « perdants » dans le conflit, plus de « méchant » ni de « gentil », plus de rapport de force. Une communication d’adulte à adulte peut alors commencer.

2e clé pour bien communiquer dans son couple : entreprendre un dialogue avec soi

Pourquoi cela m’exaspère tant que mon conjoint n’arrive pas à s’affirmer devant ses parents ? Quelle émotion cette situation fait naitre chez moi ? Par quel processus cette émotion se met en place et quel comportement induit-elle chez moi ? En suis-je satisfait(e) ?

Avant de pouvoir travailler à une meilleure communication dans votre couple, je vous invite à entamer un dialogue avec vous-même. Pour faciliter ce dialogue intérieur, il est utile de mettre par écrit vos pensées. Cela permet une introspection bénéfique : écrire ses humeurs et pensées permet d’en prendre conscience, de s’écouter et d’accueillir ses émotions.

Une fois ce travail mis en place au quotidien, il vous sera bien plus aisé de pouvoir entamer un dialogue serein avec votre conjoint. Parfois, le dialogue intérieur a du mal à s’opérer en nous. On se sent un peu perdu, on a du mal à comprendre nos besoins, nos désirs, nos ressentis. On a alors besoin d’un petit coup de pouce extérieur afin d’y voir plus clair : un coach de vie.

Lors d’un accompagnement coaching, vous pourrez prendre de la hauteur pour mieux définir ce qui se passe en vous et ainsi mieux appréhender la communication avec votre conjoint.

3e clé pour mieux communiquer dans le couple : utiliser les outils de la Communication non violente

Choisissez un moment de tranquillité partagé entre amoureux, un instant de détente où chacun est calme et ouvert au partage.
Abordez tout en douceur le sujet épineux dont vous désirez parler en vous aidant de la Communication Non Violente (CNV), un processus de communication créé par Marshall B. Rosenberg basé sur le langage et les interactions.

Appelée aussi « communication consciente », les caractéristiques principales sont l’empathie, l’authenticité et la responsabilité. L’idée est de partager ses ressentis et émotions en toute bienveillance pour inspirer notre interlocuteur à en faire autant.

Pour rétablir une bonne communication dans son couple, je vous invite à suivre le protocole de cet outil de questionnement issu de la CNV.

L’outil de la coach :

Assis l’un à côté de l’autre (afin d’éviter la confrontation posturale du « face à face ») chacun va prendre le temps de vivre les 4 étapes de l’outil ci-dessous.

Chacun face à une feuille vierge, vous allez tenter de finir ces phrases par écrit en étant le plus sincère envers vous-même et votre partenaire.

1/ Quand tu dis/fais ça…. (quand tu te moques de moi/quand tu ne m’aides pas dans le ménage/etc)

2/ Moi je ressens ça…. (de la frustration/de l’humiliation/de la colère/de la tristesse/etc)

3/ Du coup, cela exprime chez moi un besoin de… (d’écoute/de respect/d’indépendance/etc)

4/ A l’avenir, penses-tu pouvoir…. (te rendre disponible pour un diner à 2 une fois par semaine/t’occuper du ménage 1 fois par semaine/que l’on se masse le corps le soir 2 fois par semaine/etc)

Le fait de passer par écrit va permettre aux deux protagonistes de prendre le temps de choisir les bon mots, ceux qui expriment avec précision les ressentis. Plus c’est clair, et moins il y a d’incompréhensions. Quand chacun a fini, vous pouvez tour à tour lire ce que vous avez écrit.

Afin que l’exercice soit efficace, évitez d’interrompre l’autre : écoutez-le avec respect. Et à son tour, il vous écoutera. A la fin de l’outil, chacun s’engage à répondre à la demande du conjoint dans la mesure de ce qui lui est possible.
A votre avis, quel est l’enjeu de cet outil ? Que permet-il ? Que peut-il apporter de constructif dans la communication du couple ?

4e clé pour rétablir une bonne communication dans le couple : apprendre à s’écouter

L’écoute est le point central d’une bonne communication dans le couple. Souvent, des personnes que j’accompagne se plaignent de se sentir peu ou mal écoutées par leur conjoint. Parler dans le vide, être face à l’autre mais sentir son attention ailleurs, ne pas recevoir de questions… tout cela apporte un sentiment de solitude.

Avoir l’impression de ne pas susciter assez d’intérêt chez son compagnon de vie pour attiser son écoute… un ressenti très compliqué à supporter. Un coup dur pour notre estime. Chacun est dans sa bulle et la communication est inexistante.

Il arrive un moment où cette solitude ressenti chez chacun éloigne les deux amoureux. On dira que l’on s’est séparés parce qu’on ne se « comprenait plus », que l’on « n’avait plus de points communs », que l’on ne « partageait plus rien ». Tout ceci est vrai, mais ce n’est bien souvent pas l’origine du conflit menant à la séparation.

Ce sont bel et bien les conséquences d’une mauvaise communication. Et bonne nouvelle, la communication, ça se travaille ! Ouf !

Sur une échelle de 0 à 10, où placeriez-vous le curseur de la qualité d’écoute dans votre couple ?
Ce chiffre vous satisfait il ? Si oui, tant mieux pour vous : top !
Si non, où souhaiteriez-vous placer le curseur sur l’échelle, pour une communication satisfaisante dans votre couple ?

A votre avis, que pourrait permettre une bonne écoute au sein de votre couple ? Quelles paroles seraient libérées ?

Repérer les ennemis d’une bonne écoute dans son couple

Si l’écoute est primordiale pour une bonne communication de couple, je vous invite donc à repérer quels sont les « ennemis » de votre qualité d’écoute. Qu’est ce qui vous empêche aujourd’hui -vous et votre compagnon de vie- à avoir une bonne attention à l’autre ? Votre téléphone et ses coups de fil interminables? Les réseaux sociaux et leurs notifications sans fin ? La télé et son bruit de fond ? Les séries de Netflix soporifiques ? Les sollicitations extérieures : les enfants, vos métiers respectifs, certaines personnes envahissantes de votre entourage ?

Une fois que vous aurez réussi à trouver quel est « l’ennemi principal » de l’écoute dans votre couple, il ne vous reste plus qu’à mettre vos limites. Gardez-vous du temps et de la disponibilité pour être à l’écoute de vous-même, et à l’écoute de votre conjoint. Votre communication de couple ne pourra que s’améliorer.

 

Communication dans le couple

5e clé : S’octroyer du temps pour le couple et apprendre à communiquer à deux

On ne le répétera jamais assez : octroyer de la disponibilité à son couple, c’est lui permettre de perdurer par-delà les années et leurs aléas. Faites-vous ce cadeaux : passez du temps rien que tous les deux, en dehors de vos habitudes quotidiennes.

Choisissez une activité à partager que tous les deux : un diner au restaurant, une ballade en forêt, un verre de vin en terrasse… Car pour avoir une bonne communication, il faut déjà lui donner la place d’exister. S’offrir du temps et de la disponibilité. Sans enfants à gérer, sans téléphone ni télé, juste tous les deux.

Pourtant, ce temps à deux peut parfois faire peur, on peut redouter ce face à face. Quand cela fait plusieurs années que la communication dans le couple s’est détériorée, on se demande bien de quoi l’on pourra parler, les yeux dans les yeux. La peur de n’avoir rien à se dire, la peur du silence, la peur du conflit…

Toutes ces peurs sont parfaitement compréhensibles. Et pourtant, pour améliorer votre communication dans le couple, il va falloir dépasser ces peurs. Si la peur de la discussion en tant que telle est trop forte, privilégiez une activité à partager où vous pourrez communiquer autrement que par la parole. Faire du sport ensemble, faire une randonnée, aller au cinéma… Toutes ces activités permettent un partage où le verbal est secondaire.

Communiquer avec le langage non verbal

Car n’oublions pas, d’après deux études publiées en 1967 par Albert Mehrabian (psychologue, professeur émérite de psychologie à l’Université de Californie), la composition de notre communication ressemblerait à cela :

7 % de la communication est verbale (par la signification des mots)

38 % de la communication est vocale (intonation et son de la voix)

55 % de la communication est visuelle (expressions du visage et du langage corporel).

Ainsi la signification de nos mots aurait une part minime dans notre communication ! Pas besoin donc d’être un grand loquace pour avoir une bonne communication dans le couple.

Exit les grandes phrases, il vous reste de nombreuses manières pour améliorer votre communication : S’inscrire à deux à un cours de tango argentin, se prendre dans les bras avec tendresse quand on se retrouve après le travail, sourire avec complicité à son conjoint quand on l’écoute parler, lui prendre la main en marchant, susurrer des mots doux en parlant d’une voix douce, faire l’amour ensemble en se regardant dans les yeux…

Communiquer ce n’est pas juste échanger des mots, c’est plus largement échanger des informations que l’on peut transmettre à l’autre de manière multiple.

6e clé : Connaitre son langage affectif et celui de son conjoint, améliore la communication dans le couple

Selon Gary Chapman, conseiller conjugal et auteur du best-seller « Les langages de l’Amour », nous aurions des langages affectifs différents sans le savoir. Nous ne parlerions pas la même langue pour nous dire « je t’aime ».

Cette différence d’expression est souvent source de conflits conjugaux, d’incompréhensions, de communication « loupée », de sentiments d’être mal aimé. Au sein du couple, nous ne parlons pas forcément le même langage de l’amour. Pour exprimer nos sentiments à notre partenaire, nous utilisons notre propre langage qui n’est parfois pas du tout le même que celui de l’autre.

Le message d’amour que l’on désire exprimer ne passe alors pas, et cela peut produire l’effet inverse attendu : déception, incompréhension. N’avez-vous jamais eu l’impression de faire des efforts dans votre couple, d’essayer d’aller vers l’autre et de vous retrouver face à un mur d’incompréhension ? Ce ressenti a très certainement été partagé en retour par votre conjoint.

Notre réservoir émotionnel est comblé quand on nous parle dans notre propre langage affectif. On se sent alors compris et aimé. Et si vous découvriez quel est votre langage affectif respectif, qu’est-ce que cela pourrait débloquer dans votre communication de couple ? Ce concept nous permet de mieux comprendre, et ainsi de mieux répondre à nos besoins mutuels d’amour

Il y a 5 langages de l’Amour :

- Les paroles valorisantes : les compliments, les encouragements, les paroles aimables, les pardon, les requêtes

- Les moments de qualité : une présence totale, une attention, une écoute, des activités partagées, des dialogues sincères et profonds

- Les cadeaux : un objet avec une valeur affective, une marque matérielle d’attention, signe extérieur du lien affectif (la valeur marchande n’a aucune importance)

- Les services rendus : aides et assistantes demandant un effort, du temps, de l’énergie, pour répondre au besoin pratique de l’autre - Le contact physique : le toucher, attention au plaisir de l’autre, écoute des envies de l’autre. Une caresse, une main sur l’épaule, un câlin, une relation sexuelle

Pour trouver votre langage d’amour, je vous propose ces trois questions :

- Quelle parole ou quel acte de mon partenaire me blesse le plus ? Derrière cette souffrance se cache votre langage d’amour qui ne se sent pas entendu

- Que réclamez-vous le plus à votre conjoint ? Derrière vos demandes et vos reproches se cache très certainement votre langage d’amour et ses besoins

- Comment exprimez-vous généralement votre amour ? Ce sont vos actes et paroles d’amour que vous adressez à votre partenaire qui vont pouvoir vous renseigner sur votre manière d’exprimer votre amour, et celle donc de vous sentir aimé en retour

L’outil de la coach :

Une fois après avoir mieux définit votre propre langage d’amour, je vous invite à échanger en couple grâce à cet outil pour améliorer votre communication : Chacun devant une feuille, listez les 5 langages de l’amour en les priorisant du plus important au moins important en vous mettant dans la peau de votre conjoint. (dans votre tête, dites-vous « en général, comment s’exprime mon conjoint ? Par quel moyen me prouve t-il son amour ? »).

Puis, montrez-vous les feuilles et discutez-en. « Que penses-tu de ce que j’ai mis en priorité pour toi ? J’ai l’impression que c’est par ce langage de l’amour que tu t’exprimes le plus souvent quand tu t’adresse à moi, es tu d’accord avec ça ? Quel est ton avis ? »

Important : il n’y a pas un langage affectif mieux qu’un autre. Ce ne sont que des moyens différents d’expression et de communication de nos sentiments. Durant cet outil à faire en couple, je vous invite donc à laisser un temps de parole pour que chacun puisse s’exprimer en toute bienveillance. C’est dans cet esprit que cet outil peut vous être extrêmement utile. Mieux se comprendre pour mieux communiquer.

7e clé pour améliorer la communication dans le couple : Le TU tue

On a tous vécu des règlements de compte au sein de son couple. Les reproches fusent, le ton monte, les visages se ferment, l’écoute est inexistante, et le doigt pointé vers cet autre qui nous énerve tant, notre invective commence invariablement par : « Toi, tu…as dit ça, as fait ça, n’es pas assez comme ça, fais toujours comme ça !!! ».

La réponse épidermique se fait en général très vite : dans un capharnaüm d’émotions et de cris, l’autre nous renvoie la balle exactement de la même manière : « Et toi, tu... !!!». Ca vous parle ? Communication dans le couple : 0/20

Rassurez-vous, on est tous passé par là. Ce qui est inquiétant c’est lorsque ces crises se répètent régulièrement et que les reproches échangés pèsent et reviennent dans les conversations suivantes. Pour une communication apaisée dans votre couple, je vous invite à apprendre par cœur ce mantra : Le TU tue !

Interdisez-vous au maximum d’utiliser la deuxième personne du singulier lorsque vous vous adressez à l’autre lors d’un de ces échanges mouvementés. L’utilisation du « tu » suivi d’un reproche accable notre interlocuteur, l’attaque. Ce fameux « tu » enferme dans une case négative et n’ouvre pas sur la discussion.

Je vous invite donc au maximum à utiliser le « je ». « Je pense, je ressens, j’ai ce besoin, j’ai envie… ». Cette formule magique permet tout simplement de vous rendre acteur et responsable de comment vous vivez et recevez les informations extérieures. Le « je » permet d’exprimer vos ressentis sans accabler l’autre, et donc lui laisser l’espace de s’exprimer en retour. Le « je » sauve la communication du couple !

Pour, par la suite, pourquoi pas utiliser de temps en temps le « nous ».

Vous êtes en couple et vous souhaitez améliorer votre communication ?

Si votre relation amoureuse est impactée par cette mauvaise communication, il vous suffit peut être d’un simple petit coup de pouce pour passer d’une vie de couple conflictuelle à une relation apaisée où l’amour s’exprime sereinement.

Envie d’avancer rapidement et concrètement sur votre chemin personnel et de couple ? Prêt(e) à poser un regard neuf, bienveillant et optimiste sur votre vie ? Motivé(e) pour retrouver une belle énergie intérieure ?

C’est peut-être le moment pour vous d’être accompagné par un coach de vie. Si vous aussi, vous avez l'impression que vous ne parvenez pas à instaurer une bonne communication de couple, et que vous vous sentez démuni(e) à gérer cette situation, je vous propose d'en parler ensemble par téléphone. C’est peut être le moment pour vous de vous faire accompagner pour avancer rapidement et efficacement.

Alors, profitez d'un moment d'échanges avec moi, 15 minutes environ, et parlons de votre situation en toute bienveillance. C'est gratuit (places limitées, réservé à la France)

A quoi vous attendre durant cet entretien gratuit de 15 minutes ?

1- Une évaluation précise de votre situation par un coach spécialiste des couples

2- Vérifier si notre méthode de coaching est adaptée à votre situation

3- Vous repartez avec une proposition concrète (nombre de séances, tarif) Alors, prenez un raccourci dans votre vie, et planifiez votre rendez-vous au jour et à l’heure qui vous conviennent le mieux

Alors, prenez un raccourci dans votre vie, et planifiez votre rendez-vous au jour et à l’heure qui vous conviennent le mieux.

Je veux mon évaluation gratuite

 

Découvrez notre méthode pour relancer votre couple !

méthode pour relancer son couple en 3 mois