Le syndrome du nid vide : 5 astuces pour mère seule

Vous êtes une femme, de 40 - 50 ans, et une maman dont les enfants grandissent. C’est l’heure des séparations car ils partent de la maison pour leurs études ou un travail. Ce rôle de mère au quotidien disparaît et vous vous retrouvez seule face à vous-même. Vous vivez alors ce que l'on appelle le "syndrome du nid vide". Bien entendu, ce syndrome peut être vécu aussi par des couples ou des hommes seuls mais j'ai voulu insister particulièrement sur les mères. Alors comment mieux gérer ce syndrome du nid vide ? Découvrez les 5 astuces coach.

Je rencontre fréquemment cette problématique du syndrome du nid vide. Cette situation a pour conséquence une profonde crise existentielle. Pourquoi ? Parce que durant de nombreuses années ces femmes se sont consacrées au bien-être et à l’évolution des personnes qui leur sont chères au détriment de leur propre épanouissement. Leur construction repose plus sur leurs rôles de mère, de compagne que sur les fondations de leur identité. J’appelle cela le syndrome de l’abnégation de la femme ou syndrome du nid vide.

Pourquoi le syndrome du nid vide touche particulièrement les mères seules ?

Voici ce que j'entends de la part de mes clientes qui vivent ce syndrome du nid vide :

« Voilà où j’en suis, pourtant personne ne m’avait rien demandé ». « J’ai aidé les autres à se construire, je ne suis même pas capable d’en faire autant ». « Qu’est-ce que je vais faire de ma vie maintenant ? » « Je suis trop vieille maintenant, personne ne voudra m’embaucher ». « J’ai sacrifié ma carrière pour mon mari, mes enfants, voilà où j’en suis maintenant ». Rassurez-vous, vous n’êtes pas la seule. Ce syndrome du nid vide est une réalité. Cependant aujourd’hui, les femmes qui en souffrent, ont de plus en plus de mal à en parler tant l’image factice de la femme épanouie du 21e siècle fait dictat. Elles ressentent plutôt de la tristesse et peinent à retrouver la joie de vivre. Quelles sont les pistes pour laisser la femme que vous êtes s’exprimer et s’épanouir, en même temps que l’épouse et la maman que vous êtes aussi ?

Les 5 clés pour mieux gérer ce syndrome du nid vide

  1. 1- Prendre du temps pour soi

Se retrouver soi même et en premier lieu prendre du temps pour soi. C'est un bon moyen pour faire face à ce syndrome du nid vide. Ayez une activité pour vous en dehors de votre foyer, de votre travail. N’importe laquelle, l’important est que ce soit vous qui la choisissiez. Que vous vous engagiez vis-à-vis de vous-même de vous accorder ce temps à minima une fois par semaine. Posez le cadre. Informez votre entourage afin qu’il le respecte et ne vous sollicite pas à ce moment-là.

  1. 2- Apprendre à bien vous connaître

Rédigez CV Humain. Listez tout ce que vous savez faire dans tous les domaines de votre vie ; tout ce que vous avez réalisé, vos talents. Observez-vous dans un miroir en prenant le temps de vous détailler. Regardez-vous comme si vous vous découvriez la première fois. Que voyez-vous ? Qui voyez-vous ? Listez vos désirs, vos rêves, sans tabou.

  1. 3- Apprendre à mieux communiquer

Fixez vos limites et informez les personnes concernées. N’hésitez pas à exprimer vos besoins à votre entourage car la première étape pour obtenir ce que vous voulez est déjà de le demander. Pour vous y aider, testez la méthode de la Communication Non Violente de Marshall Rosenberg.  

  1. 4- Laisser chacun prendre ses responsabilités

Identifiez ce qui nous incombe vraiment. Faîtes ce qui vous concerne et invitez les autres à faire les actions qui les concernent.
Se responsabiliser, et responsabiliser les autres est une voie intéressante pour faire grandir tout le monde.  

  1. 5- Se projeter, un bon moyen de faire face au syndrome du nid vide

Les projets personnels sont de véritables leviers de motivation pour donner du sens à sa vie. Quelles sont vos envies ? Si vous pouviez les réaliser 100% à votre manière, comment feriez-vous ? Qu’est-ce qui vous en empêche ?

Comment imaginez-vous votre vie à court, moyen et long terme ? Prenez le temps de vous poser et de vous projeter. Cela fait partie des moyens pour sortir de ce syndrome du nid vide, qui représente finalement une belle opportunité pour se re-découvrir.

syndrome du nid vide

 

Témoignage cliente sur le syndrome du nid vide

Joëlle, 43 ans témoigne :

« Adolescente j’étais passionnée par la mode. Je rêvais d’ouvrir une boutique de vêtements dans laquelle je pourrais aussi vendre mes propres créations. Je me suis formée à la vente et à la confection. Puis, j’ai rencontré mon mari et tout est allé très vite. Vu que mon mari était souvent absent pour son travail, j’ai renoncé à mon rêve pour m’occuper de ma fille.

J’ai donc construit ma vie autour de mon foyer sans me poser de question sur l’avenir. Je voulais être une épouse modèle, une maman parfaite alors je me suis consacrée corps et âme à ma famille. Mais, lorsque ma fille unique a quitté la maison pour aller faire ses études, tout a basculé.

Tout à coup, je me suis sentie inutile. Je ne savais plus quoi faire de ma vie. Mon mari était souvent absent pour son travail. Je n’osais pas parler de mon mal être à mes amies. J’avais peur qu’elles ne comprennent pas car, contrairement à elles, j’avais une aisance financière. J’ai commencé à déprimer, prendre du poids, me couper du monde. J’étais mal et j’en avais honte puisqu’aux yeux des autres j’avais tout pour être heureuse.

Jusqu’à une dispute avec mon mari lors de laquelle je lui ai dit m’être sacrifiée pour le laisser s’épanouir dans son travail sans qu’il ait quoi que ce soit à gérer à la maison. Il m’a répondu qu’il ne m’avait jamais rien demandé. Et, si j’avais été capable de faire le bonheur des autres, je devais être capable de faire le mien… Ça m’a fait l’effet d’une bombe. Il avait raison. Je m’étais auto-sabordée. Sans pour autant y voir plus clair, je voulais me sortir de cette situation.

J’ai donc décidé de me faire aider et fait appel à une coach de vie. Dès le premier rendez-vous j’ai senti qu’elle questionnait la femme en moi pour la faire émerger. Au fil des séances, elle m’a permis de me reconnecter à mon identité, à mes désirs. Séance après séance, j’y voyais de plus en plus clair, je me motivais d’avantage pour monter un projet. Elle m’a challengée pour me mettre en action.

Aujourd’hui, je prends soin de moi et suis en bonne voie pour retrouver ma ligne. Je me suis remise à la confection. J’ai monté un projet de boutique de prêt à porter et suis à la recherche d’un bail commercial. Mais surtout : je suis confiante, motivée et heureuse… » Merci à Joëlle pour son témoignage.

Découvrez d'autres témoignages de clientes Parenthèses Coaching.

Et si vous partagiez votre syndrome du nid vide avec un coach de vie ?

Si vous aussi vous avez des difficultés à surmonter ce syndrome du nid vide et que vous vous sentez démunis à gérer cette situation, c’est peut être le moment pour vous de vous faire accompagner pour avancer rapidement et efficacement.

Une ou deux séances de coaching peuvent vous suffire à identifier les points à faire évoluer et à gagner en confiance pour passer à l’action.

Un coach pourra vous accompagner pour mettre en valeur tout ce qui fait de vous une personne unique et précieuse.

Profitez de notre offre découverte de 15 minutes avec un coach de vie, rien que pour vous.

Et découvrez notre méthode pour mieux gérer votre syndrome du nid vide et plus globalement vos émotions, car vous aussi, vous méritez d'être une personne heureuse :-)

 

je réserve mon entretien gratuit

 

Bonus : Ebook "Les 4 secrets pour enfin gérer mes émotions"

Téléchargez gratuitement sur ce lien le guide « Les 4 Secrets pour enfin gérer mes émotions »  (en format PDF) Ce dossier a pour vocation de vous donner des clés pour une meilleure gestion de vos émotions. Vous souhaitez télécharger cet ebook en format PDF gratuitement ?

gérer ses émotions

Des difficultés avec vos émotions ? Découvrez notre méthode !

Gérer ses Emotions en 3 mois