Serge Marquis - Le jour où je me suis aimé pour de vrai

Serge Marquis : "Et vous, avez-vous commencé à vivre ?"

Ce livre de Serge Marquis est essentiel car il traite d’un sujet que tous les humains connaissent : la dictature de l’égo. Spécialiste de la santé mentale au travail au Québec, le Dr Serge Marquis donne plus de 150 conférences par an dans le monde. Il a créé sa propre entreprise de consultation, T.O.R.T.U.E. (Organisation pour Réduire les Tensions et l'Usure dans les Entreprises). Il est l'auteur du fabuleux livre à succès "On est foutu, on pense trop !", et de sa version illustrée "Les aventures illustrées de Pensouillard le Hamster"

Serge MarquisL’histoire en quelques mots

Maryse est une éminente neuropédiatre, une femme belle et intelligente, affreusement narcissique et persuadée d'avoir toujours raison. Elle est aussi la mère de Charlot, fils singulier, qui l'émerveille et l'exaspère à la fois car il la confronte à des questions philosophiques : qu'est-ce que l'ego, cette chose dont tout le monde semble souffrir ?
Charlot va apprendre à sa mère qu'en se dépouillant de ses certitudes, on peut enfin accéder au lâcher prise et à l'intelligence du cœur. Et surtout : apprendre à s'aimer pour de vrai.

Ma vision personnelle

Deux heures après avoir ouvert ce livre de Serge Marquis, mon nez était toujours plongé dedans. Et mes yeux parcourant les pages, chapitre après chapitre. Cette lecture m'a fait énormément du bien et beaucoup réfléchir… Qu'est-ce que l'ego ? Pourquoi l'ego a-t-il tant besoin de reconnaissance ?

Pour moi, c’est la partie de nous qui a toujours une histoire à nous raconter, une opinion sur tout ! L’ego est la personne que nous voulons montrer aux autres. L’ego est ce qui nous sépare de notre véritable nature.

Dans son précédent livre « On est foutu on pense trop », Serge Marquis évoque cette domination du « hamster » qui nous envahit la tête de pensées et on ne sait plus "Comment vivre pleinement l’instant présent" ? Pire, nos angoisses prennent des proportions considérables, nous privant de la possibilité de trouver des idées (et d’engager des actions) pour améliorer notre situation.
La lecture de ce roman m’a permis de mieux comprendre comment l’ego nous empêche d’être nous-mêmes… à quel point nous essayons en permanence d’être quelqu’un d’autre, de porter des masques.
Mais alors… Comment faire pour trouver notre véritable identité ?

Au fil des pages en suivant Charlot, j’ai pu moi aussi me libérer de mon « hamster », vider ma tête et m’observer. Etre dans le présent, ressentir et accueillir mes émotions, vivre mes sensations…
«Sois dans le présent, ici et maintenant ». C’est la phrase magique du livre que je retiens !
La lecture de ce livre m’a amenée à penser que nous pouvons tous réapprendre à "être". Simplement "être". Sans cet ego qui nous différencie ou nous rapproche des autres. Sans cet ego qui veut être spécial, le meilleur et qui fera tout pour être aimé, flatté.
Pour cela, nous pouvons commencer par renforcer la confiance en nous, en nos talents, nos capacités… tout ce qui nous rend uniques ! Certes, il s’agit d’un travail de longue haleine mais qui va nous permettre de sortir petit à petit des inquiétudes relationnelles.

Une fois que notre estime est solide et forte, nous agissons avec une affirmation plus saine, dans un mélange de dynamisme et de sérénité. C’est un chemin épanouissant de jour en jour, le sens sûrement de notre vie… Il est important de l’observer et de le connaître car c’est également la seule solution pour en sortir…Il est vrai que tout cela peut nous paraître difficile car c’est notre façon d’être et de faire depuis longtemps !

A retenir

Si vous aussi vous avez envie de vous libérer de la domination de votre « hamster » dans sa roue, je vous conseille la lecture de ce livre de Serge Marquis, bouleversant, qui secoue et questionne… Mais au final qui nous emmène dans une belle réflexion sur la vie pour que chacun puisse prendre conscience de l'importance du lâcher-prise et de vivre l'instant présent.
Car lorsque nous attrapons l’essentiel chaque seconde, nous n’avons plus besoin de croire que nous sommes quelqu’un. Ni de prouver que nous existons.